Accueil

intro

.

.

L’étude du groupe de sculptures réalisées sur le thème ‘ la fracture de l’adn’ veut mettre l’accent sur une problématique contemporaine liée aux technologies nouvelles et plus particulièrement sur la pollution magnétique quelles génèrent dans notre environnement.

L’arrivée de l’électricité, la liaison des équipements dit ‘connecté’ est faite en quasi totalité par des solutions sans fils et les réseaux fleurissant ( téléphonie mobile, courant porteur, télévision numérique, satellite, wifi, wimax, radio, télécommande, micro ondes) inondant ainsi l’espace d’une multitude de signaux imperceptibles pour l’être humain mais créent un rayonnement intense dans lequel sont obligés d’évoluer nos corps .

Il existe des projets grandioses , souvent cachés du grand public, utilisés à des fins militaire ou politique. Comme le projet HAAP: Ce nouveau système a la capacité de pousser les cerveaux humains à disjoncter, de couper le réseau de communication de n’importe quelle grande ville du monde, de manipuler et de modifier le climat à l’échelle planétaire en plus de porter atteinte à la santé (surtout au système nerveux ) et aux écosystèmes.  

.

5 réalisations ont été faite sur ce sujet en utilisant :

  • Des antennes de détection magnétique souvent placée aux entrées de magasins afin de détecter d’éventuel vol de marchandises (marchandises équipées d’un élément magnétique pouvant être détecté dans le champ de détection des portiques).

  • Des aimants puissant permettant la démagnétisation d’objet métallique.

  • Des détecteurs d’ondes sonores, de mouvements et de présence reliés à des équipements lumineux basées sur de la Led et réagissant à l’environnement.

  • Du verre et du métal permettant une mise en scène visuelle des structures.

.

La mutation engendrée par les effets destructeurs du bombardements permanents d’ondes électromagnétiques  sur nos structures moléculaires provoque des fractures irréversibles.